Star Wars : Contes du bord de la galaxie | Revue

Qui suis-je
Pau Monfort
@paumonfort
Auteur et références

Une exp√©rience pour ceux qui recherchent un jeu pas particuli√®rement exigeant, profitant des nuances que seule la r√©alit√© virtuelle peut donner. C'est, en bref, comment je peux d√©crire "Star Wars: Tales from the Galaxy's Edge". D√©velopp√© pour Oculus Quest (lire notre critique d'Oculus Quest 2 ici) par ILMxLAB, un studio LucasFilm, vous vous retrouverez dans le r√īle d'un m√©canicien dro√Įde, d√©barqu√© sur la plan√®te Batuu, qui devra affronter le "Death Gang", menant pour terminer certaines t√Ęches qui lui seront confi√©es.



Le jeu est essentiellement un FPS, dans lequel vous devez abattre des ennemis avec des tirs laser et utiliser un accessoire multi-outils pour manipuler certains circuits qui vous donneront accès à des armes et des fournitures. Pour vous déplacer dans l'aventure, vous pouvez utiliser la liberté de mouvement, tandis que si vous souffrez du mal des transports, vous pouvez utiliser la téléportation. Dans notre cas, nous avons combiné le meilleur des deux mondes, en utilisant la téléportation pour se déplacer facilement et parcourir de longues distances rapidement, et la libre circulation lors des échanges de tirs ou lors de certaines sessions d'exploration. Le confort est bon après tout, ne restez à l'écart que si vous souffrez vraiment du mal des transports.

Pour ouvrir des portes ou des caisses d'approvisionnement, le multi-outil permet de d√©visser des boulons, d'utiliser un chalumeau pour ouvrir des panneaux ou d'activer des circuits avec une sorte de teaser. Il existe plusieurs armes avec lesquelles vous pouvez jongler, mais ce sont essentiellement des pistolets ou des fusils laser de diff√©rentes saveurs. Apr√®s avoir tir√© plusieurs rafales vous devrez attendre qu'elles refroidissent, ou agir sur un m√©canisme qui vous permet de "refroidir rapidement" l'arme et de reprendre le combat. Malheureusement, il n'y a aucune possibilit√© de recharger l'arme, un manque important qui affectera la fa√ßon dont vous affronterez l'aventure. Vous vous retrouverez sans cesse √† vider un chargeur, √† jeter l'arme et √† prendre celle de l'ennemi que vous avez abattu. Pour plus de s√©curit√©, vous garderez quelques fusils attach√©s √† votre ceinture, en guise d'"escorte" au cas o√Ļ l'arme que vous tenez serait d√©charg√©e et vous ne pourrez pas la remplacer par celle de l'ennemi. La cons√©quence suppl√©mentaire est que pour interagir avec les √©l√©ments de l'environnement, vous devrez souvent placer l'arme au sol, effectuer l'action, puis la saisir √† nouveau. Si vous proc√©dez avec seulement deux armes, en les rangeant et en les prenant des holsters aux hanches, vous risquez de vous retrouver avec des armes d√©charg√©es lors d'un combat. Bref, ce choix des d√©veloppeurs est difficile √† accepter, d'autant plus que vous aurez acc√®s √† un tr√®s grand sac √† dos, ainsi qu'√† la possibilit√© de placer les kits m√©dicaux sur les poignets et le multi-tool dans un compartiment sp√©cial sur la poitrine. .



L'objectif d'ILMxLAB √©tait probablement de rendre l'aventure plus excitante en limitant les stocks de munitions disponibles. Il serait int√©ressant d'aborder l'aventure en tenant compte des moyens, √† condition que le syst√®me de tir soit plus pr√©cis. Nous nous sommes retrouv√©s √† viser avec pr√©cision plusieurs fois, seulement pour voir le faisceau laser totalement hors cible. Les grenades √† main et les dro√Įdes volants ne manquent pas, que vous pouvez survoler dans les airs pour vous aider dans les affrontements. Lorsqu'ils sont endommag√©s, ils vous reviendront pour la gu√©rison, ce qui correspond √† quelques secondes de choc √©lectrique du multi-outil.

Après cette description du système de combat, il semble faire face à une catastrophe, mais il n'en est rien : ce sont tous des points qui peuvent être améliorés pour une future aventure, mais le jeu reste tout aussi agréable.

Parmi les points qui peuvent √™tre am√©lior√©s, il y a aussi le level design, qui laisse de temps en temps quelques doutes sur la voie √† suivre. Ce n'est pas un monde ouvert, mais dans le chemin pr√©d√©termin√© il y a un certain degr√© de libert√©, au point que sur l'appareil que vous portez au poignet, vous aurez trois boutons : un pour accepter une communication entrante, g√©n√©ralement utilis√© pour confier vous avec une nouvelle mission ou vous donner des indices, un deuxi√®me bouton qui active un scanner, que vous utiliserez pour certaines t√Ęches ou pour en savoir plus sur l'esp√®ce que vous affrontez, et un troisi√®me bouton qui active un indicateur de direction, qui vous sugg√®re o√Ļ aller. Cependant, il n'est pas toujours tr√®s clair dans ses indications, et vous tenterez parfois d'atteindre des zones que vous ne pourrez r√©ellement atteindre que plus tard en poursuivant le trajet. Vous devrez √©galement recourir √† un jetpack qui vous permet de vous lever de quelques m√®tres, puis de diriger la t√©l√©portation sur une surface autrement inaccessible.




Vous pourrez conclure l'aventure en 5 heures environ, un peu plus si vous vous arrêtez pour admirer la vue ou chercher dans chaque ravin, un peu moins si vous tirez tout droit vers le but.

verdict

Star Wars: Tales from the Galaxy's Edge est un jeu agréable avec beaucoup de place pour l'amélioration. ILMxLAB a déjà annoncé une suite, et à cette occasion nous aimerions voir un système de combat plus avancé, une évolution du personnage et peut-être un level design un peu plus raffiné. Si on voulait vraiment exagérer, ce serait aussi intéressant un système de création d'objets et, pourquoi pas, le doublage en espagnol qui permettrait à n'importe qui de suivre l'aventure sans distractions. Avec un tel jeu, nous serions prêts à passer des dizaines d'heures dans l'univers de Star Wars. Pour l'instant, Star Wars : Tales from the Galaxy's Edge reste un titre dédié à tous les fans de Star Wars, ou peut-être à ceux qui ont récemment acheté un Oculus Quest 2 et recherchent tous les titres qui peuvent les faire expérimenter, comme il faut. , réalité virtuelle.



ajouter un commentaire de Star Wars : Contes du bord de la galaxie | Revue
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.