2020 sera une année difficile pour Huawei en raison de l'interdiction américaine

Qui suis-je
Pau Monfort
@paumonfort
Auteur et références

En 2020, Huawei ne grandira pas aussi vite qu'en 2019. C'est ce qu'a déclaré Eric Xu, l'un des différents présidents tournants du géant chinois. Comme nous le savons tous, la société basée à Shenzhen a été inscrite sur la liste des entités américaines en mai. En raison de l'interdiction américaine, il sera difficile de maintenir le même taux de croissance au cours de la nouvelle année qui vient de commencer.

Malgré l'interdiction imminente, Huawei a clôturé 2019 avec un nombre record: 240 millions de smartphones livrés avec une augmentation de 20% sur une base annuelle. Un résultat qui ne semble pas destiné à se répéter. Selon certains experts du secteur, l'objectif fixé par l'entreprise baissera de 30 millions d'unités. Hypothèse probable étant donné que l'année dernière, la société chinoise a réussi à atteindre ses objectifs de vente puisqu'elle a pu compter sur un catalogue déjà étoffé avant l'entrée en vigueur de l'interdiction.



En mai, en effet, Huawei avait déjà mis sur le marché des smartphones pour chaque gamme de prix équipés de tous les services Google et commercialisé par la suite de nouveaux appareils (comme le Nova 5T) dotés de la certification du géant de Mountain View. Le seul produit remarquable à venir avec la version AOSP d'Android était la série Mate 30.

Cependant, les choses seront différentes en 2020. Si l'interdiction devait être confirmée, le géant de Shenzhen serait contraint de dire adieu à la présence d'Android sous sa forme la plus complète à bord de ses smartphones. C'est une solution qui pourrait réduire les ventes car peu d'utilisateurs - en particulier les Occidentaux - peuvent être disposés à abandonner les services auxquels ils sont habitués tels que Gmail ou YouTube, pour n'en nommer que quelques-uns.


Huawei ne restera certainement pas les bras croisés. D'une part, il pourra compter sur le succès qu'il continue d'avoir à domicile ; en revanche, il s'apprête déjà à proposer des alternatives valables sur le Vieux Continent pour tenter d'en limiter au maximum les conséquences. L'alternative aux services mobiles Google a déjà commencé, des incitations économiques ont été mises en place pour encourager les développeurs à intégrer les services mobiles Huawei et à remplir l'AppGallery. Bref, le fameux plan B est en plein développement.



Comme l'ont répété à plusieurs reprises les différents cadres de la marque asiatique, le choix principal est toujours Android mais tout dépendra de la décision que prendra le gouvernement américain le 16 février, jour où expirera la nouvelle prolongation accordée à Huawei.


Huawei Nova 5T avec Kirin 980 et quatre caméras arrière sont disponibles à l'achat sur Amazon pour 429 euros. Tu l'a trouvé.


ajouter un commentaire de 2020 sera une année difficile pour Huawei en raison de l'interdiction américaine
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.